Tag: mp3

MP3 : faire sauter les caractères spéciaux

Aucun commentaire sur MP3 : faire sauter les caractères spéciaux

21 août 2010 at 0 h 25 minCategorie :Logiciels

Les amateurs de musique numérique vous le diront : avoir une collection musicale conséquente et « propre » sur son PC relève de la gageure.

En effet, à moins d’avoir acheté toute sa bibliothèque sur une boutique spécialisée (et encore), on se retrouve bien vite avec un ensemble hétéroclite de tags, de noms de fichiers, et de coverart.  Un tout incohérent qui ne facilite pas la recherche ou la gestion.

Heureusement d’excellents logiciels peuvent vous aider. Ce n’est pas le but de l’article, donc je ne citerai que le formidable Picard, du projet communautaire MusicBrainz, et son énorme base de données facilitant la pose de tag sur des albums entiers.

Même une fois le « taggage » terminé, on peut se retrouver avec de mauvaises surprises. Nombreux sont les lecteurs (qu’il s’agisse de logiciels ou de baladeurs) qui gèrent mal les encodages internationaux. L’éternel cauchemar UTF/ISO8859 du développeur, réactualisé pour l’amateur de musique. La solution la plus simple et que j’ai adopté : on dégage tout ce qui peut poser problème !

J’ai piqué sur un forum (merci à l’auteur) un script pour le logiciel MP3TAG qui remplit cet office. Plutôt que de me contenter du  lien, qui finira quasi certainement par ne plus marcher un jour, je me permets de recopier le script et de donner la procédure d’utilisation :

Copier le fichier dans le répertoire de données utilisateur de MP3Tag, par exemple pour Windows XP « X:\Documents and Settings\<nom d’utilisateur>\Application Data\Mp3tag\data\actions « ,   et « X:\Users\<nom d’utilisateur>\AppData\Roaming\Mp3tag\data\actions » pour Seven
Une fois que c’est fait, dans Mp3tag vous devriez pouvoir trouver le script dans la liste des actions.

Mon seul regret est de dépendre d’un logiciel qui n’est ni multi-plateforme, ni open-source. Si au hasard d’une recherche vous tombez sur cet article et connaissez des alternatives libres, je serai heureux de les voir dans les commentaires.