Categorie : Logiciels

Firefox mobile : proxy SOCKS

Aucun commentaire sur Firefox mobile : proxy SOCKS

20 avril 2013 at 22 h 48 minCategorie :Logiciels

J’ai voulu récemment utiliser un proxy SOCKS sur mon firefox Android.

Le projet cité sur la majorité des liens que j’ai pu voir (proxy mobile de Guardian Project) est malheureusement incompatible avec les versions récentes d’icelui. En cherchant plus, j’en ai trouvé  un autre (network preferences add-on). Cette fois il s’installe bien mais pas de bol, pas de SOCKS dans la liste une fois arrivé dans la liste des options…

On n’est jamais mieux servi que par soi même ! Du coup, j’ai mis la main à la pâte et vous pouvez télécharger ici l’extension répondant à ce besoin.

Pour info, je n’ai absolument rien inventé : je suis parti du module « network preferences add-on », et j’ai modifié deux trois lignes pour ajouter le support du SOCKS (qui est en fait natif dans le navigateur, mais non configurable directement).

Bon surf.

LDAP Zimbra dans Openfire

Aucun commentaire sur LDAP Zimbra dans Openfire

17 avril 2012 at 10 h 55 minCategorie :Zimbra

Une petite brève pour connecter un serveur Openfire au LDAP intégré à Zimbra.
Voici les paramètres d’adressage LDAP à utiliser :

base dn : dc=roulleau,dc=net
dn administrateur : uid=zimbra,cn=admins,cn=zimbra

Bien sûr, remplacez roulleau et net par votre domaine.

En fait, je parle de Openfire parce que c’est pour lui que j’en ai eu besoin, mais l’adressage est valable pour n’importe quelle application cherchant à se connecter au LDAP de Zimbra.

Au passage, une petite astuce pour trouver le mot de passe de Zimbra dans son serveur OpenLDAP :

zmlocalconfig -s zimbra_ldap_password

Gestion multi-serveur de Mumble par dbus

Aucun commentaire sur Gestion multi-serveur de Mumble par dbus

18 septembre 2010 at 19 h 14 minCategorie :Logiciels | Serveurs

Mumble est un excellent serveur vocal open-source, qui se veut le concurrent direct de projets commerciaux comme TeamSpeak ou Ventrilo. Il a pour énorme avantage sa faible latence et son excellente qualité audio.

Comme tout serveur de ce genre, il a été créé dans l’optique d’héberger plusieurs instances sur une seule et même machine. Bien entendu comme dans tous les cas de multi serveurs, la configuration automatique est rarement suffisante. Ce point est rarement couvert par les tutoriels trouvables sur Internet, pour la simple raison que ces pas à pas s’adressent principalement à des utilisateurs aux besoins simples. Voici donc un petit bloc note rapide sur sa configuration.

Mumble est pilotable par dbus. Bien que vieillissant et destiné à être remplacé par Ice, je continue à utiliser ce protocole car l’environnement Ice est parfois plus difficile à mettre à place. Avant toute chose, il faut activer dbus dans le fichier de configuration. Je vous laisse positionner le paramètre « dbus » à la valeur « system » dans le fichier (usuellement /etc/mumble/mumble-server.ini). Attention, par l’activation de cette interface de cette manière, toute personne ayant accès à un shell de votre machine devient de facto capable de gérer mumble avec les droits administrateurs.

Je vous présente ensuite ici quelques commandes, qui sont je crois nécessaires et suffisantes à la compréhension de la configuration de son serveur. Avec elles, vous aurez un panorama de ce qu’il est possible de faire :

Lister les méthodes possibles :

dbus-send --system --dest=net.sourceforge.mumble.murmur --type=method_call
     --print-reply / org.freedesktop.DBus.Introspectable.Introspect

Récupérer la configuration du serveur par défaut :

dbus-send --system --print-reply --dest=net.sourceforge.mumble.murmur
     --type=method_call / net.sourceforge.mumble.Meta.getDefaultConf

Paramètrer le mot de passe du serveur par défaut :

qdbus --system net.sourceforge.mumble.murmur / net.sourceforge.mumble.Meta.setSuperUserPassword
     1 supahsecret

Paramètrer le mot de passe du deuxième serveur :

dbus-send --system --print-reply --dest=net.sourceforge.mumble.murmur --type=method_call /
    net.sourceforge.mumble.Meta.setConf int32:2 string:password string:"supersecret2"

Récupérer la configuration du serveur 1 :

dbus-send --system --print-reply --dest=net.sourceforge.mumble.murmur --type=method_call /
    net.sourceforge.mumble.Meta.getAllConf int32:1

Ces commandes ne sont pas exhaustives, mais suffisent à comprendre comment marche l’interaction entre Mumble et dbus. Pour le reste, débrouillez-vous !

à la configuration de son